La totalité des textes a été écrite sur place, c'est pourquoi il faut lire ce qui est marqué avec beaucoup de précautions, c'est très influencé par l'humeur du moment, ce n'est pas du tout objectif.

Vous ne trouverez ici que mon journal de bord et celui de Romaric, celui de Vincent se trouvant dans le sac que KLM a égaré. (avec KLM, les avions ont du retard, et perdent les bagages, on comprend aisément pourquoi on paye moins cher...).

On pourrait penser à la lecture que ce voyage a été pénible, bien au contraire, ce fut un voyage magnifique. Sur le moment, seul les points négatif sautent aux yeux, mais avec un minimum de recul, seul les bons souvenirs restent, et j'y retournerai tout de suite si ça ne dépendait que de moi.